harlan-coben

Ce mois-ci, malgré une couverture média redondante, je n’ai pas cédé aux sirènes de la rentrée littéraire. Non, j’ai préféré découvrir un bon vieux thriller, un classique du genre. Après des vacances idylliques j’avais envie de me remettre les pieds sur terre et, allez savoir, de ne plus fermer l’œil de la nuit durant les 3 prochaines semaines.

J’ai donc dévoré d’une traite « Dans les bois » d’Harlan Coben. Ma rencontre avec cette auteur, qualifié d’incontournable par les amoureux du genre m’a en effet laissé quelques séquelles : je ne laisserai jamais mes enfants partir en colo, et je ne mettrai plus jamais un pied dans une forêt. Merci Harlan !

Non pour être honnête, le suspense est haletant, mais après autant de palpitations au fil des pages, le dénouement est un peu décevant, voire légèrement capillotracté (?!), peut être pas aussi sanguinaire et tordu que je ne l’aurais escompté. Surement une déformation de mon esprit due aux experts, faites entrer l’accuser et autres séries de psychopathes.

En tous cas, ce bouquin a aiguisé mon envie de lire d’autres thrillers… Des recommandations ?

Dans les bois, le pitch :

Eté 1985, New Jersey. Paul Copeland est animateur d'un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, il abandonne quelques heures son poste. Quatre jeunes en profitent pour s'éclipser, dont sa sœur, Camille. On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés.

Vingt ans plus tard, Paul est devenu procureur. Alors qu'il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnait formellement l'un des disparus, Gil Perez. Pourquoi les parents de Gil s'obstinent-ils à nier son identité? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aussi ?

Bien décidé à faire la lumière sur ce drame qui n'a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit...