À la fois sauvage et dompté. Voilà comment l’on pourrait définir ce paysage de la région des Pouilles, dans le sud-est de l’Italie. En bordure d’Adriatique, chaque parcelle de terre est occupée par un plant de fenouil ou un pied d’olivier. Ou presque.

Petit diapo de mes découvertes curieuses et délicieuses…

oliviers

pouilles1

La région des Pouilles compte plus d’oliviers qu’il n’y a d’habitants en Italie ! Alors autant dire que le liquide doré extrait de ces fruits mûris au soleil est un peu la boisson nationale…



trulliUn Trullo, des Trulli...



bouffe copie

Dégustations à gogo au pays de la mozzarella.



arbre

Au détour d'un chemin rocailleux, brume du matin sur un champs de salades...



P1040860

Vue du hamac en contre-plongée : des oranges presque à point, gorgées de soleil.

 

P1040841

 Où dormir dans les Pouilles ?

Nous avons posé nos valises dans la superbe Masseria Torre Maizza, un véritable petit coin de paradis pour les amoureux comme pour les familles. L’endroit est décoré avec goût, le restaurant propose une cuisine raffinée, et le golf en surplomb offre un panorama digne d’une carte postale.

La région recèle néanmoins de nombreuses Masserias (anciennes bâtisses agricoles retapées) pour tous les budgets.

Parmi les coins à découvrir : Polignano pour sa falaise vertigineuse, Ostuni pour la blancheur immaculée de ses ruelles, Alberobello pour ses trulli sans pareils, Lecce pour ses façades baroques…



Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette petite escapade de 5 jours dans le "talon" du pays de la dolce vita, et j'espère bien y retourner pour voir tout ce que je n'ai pas vu, et goûter tout ce que je n'ai pas goûté, dans cette région fabuleuse !

Et vous, vous connaissez les Pouilles ?