P1070357

J'aime beaucoup les loupes. Elles permettent de voir ce que l'œil nu ne parvient pas à relever, et elles donnent une dimension toute différente à un motif, en déformant ses formes et ses couleurs.

Le papier japonais d'Adeline Klam est si précieux qu'il me semblait que l'agrandir à la loupe pourrait mettre en valeur sa finesse. J'avais déjà choisi ces fleurs de cerisier pour restaurer de vieilles lampes de chevet, les voilà désormais montées sur boucles d'oreilles.

Note à moi même pour plus tard : Retenter l'expérience en incrustant de véritables micro-fleurs séchées sous mes loupes.